TraCad : tracer des cadrans solaires

Ici on parle de tout ce qui concerne les cadrans solaires, dans la détente et la bonne humeur.
Répondre
Avatar du membre
Yvon_M
Administrateur du site
Messages : 304
Enregistré le : dim. 4 nov. 2018 01:54
Localisation : Pontoise (Île-de-France)
Contact :

TraCad : tracer des cadrans solaires

Message : # 757Message Yvon_M »

Je suis heureux de vous présenter une adaptation du formulaire de calcul d’orientation que j’ai baptisée TraCad. Elle a vocation d’être pédagogique et elle permet de tracer tous les cadrans solaires plans d’orientation quelconque pour toutes les positions géographiques. Le menu de configuration est volontairement simplifié mais il permet de tracer toutes les lignes généralement placées sur les cadrans solaires, hormis celles des heures temporaires, babyloniques et italiques qui sont peu utilisées.

Le déplacement et l’agrandissement/diminution du tracé dans les limites du cadran peuvent se faire de la façon suivante :
  • Avec une souris ou un pavé tactile :
    • Cliquer sur le cadran et déplacer le curseur en maintenant le bouton appuyé, le tracé suit le curseur.
    • Le curseur étant sur le cadran, tourner la molette de la souris pour agrandir/diminuer le tracé. Pour simuler la molette, certain pavé tactile dispose d’une zone spécifique sinon, par exemple sur Mac, glisser deux doigts sur le pavé tactile.
  • Avec un écran tactile :
    • Faire glisser un doigt sur le cadran pour déplacer le tracé.
    • Écarter/rassembler deux doigts sur le cadran pour agrandir/diminuer le tracé.
En plaçant le curseur de la souris sur la désignation des champs de configuration une info bulle apparaît après environ une seconde, elle renseigne sur l’utilisation ou la finalité de la configuration correspondante. Pour plus de détail, voir les indications qui suivent le tableau TraCad.

Bonne utilisation !

Notes :
  • TraCad ne fonctionne pas avec Internet Explorer
  • Pour tous les champs numériques, le séparateur décimal est le point.

Dans le menu de configuration, on trouvera dans l’ordre :
  • Longitude et Latitude : position géographique exprimée indifféremment en valeurs décimales ou sexagésimales. À l’initialisation, sur accord de l’utilisateur, sa propre position est renseignée automatiquement.
  • Déclinaison et Inclinaison : orientation du cadran :
    • Inclinaison de 0 (cadran horizontal) à 180° en passant par 90° (cadran vertical)
    • Déclinaison de 0 (direction du sud) à 180° (direction du nord) est ou ouest
  • Type de cadran : sélecteur permettant de forcer une orientation de cadran spécifique, par exemple vertical plein ouest (occidental), orienté vers le pôle nord (équatorial nord), etc.
  • Rapport H/V : rapport entre la dimension horizontale et verticale du cadran pour tracer des cadrans rectangulaires. La valeur doit être comprise entre 0,25 (cadran type portrait) et 4 (cadran type paysage)
  • Porte-ombre : choix du porte-ombre, style-axe ou gnomon, et s’il doit être tracé sur le cadran. Dans ce cas il est représenté couché en le faisant pivoter autour de la sous-stylaire.
  • Heure : choix du méridien de référence :
    • Locale (pour les heures vraies ou moyennes locales, ces dernières étaient utilisées jusqu’à la seconde moitié du XIXe siècle).
    • Hiver (pour les heures actuelles d’hiver).
    • Été (pour les heures d’été).
  • Subdivision : nombre de subdivisions pour les heures : 1, 2 ou 4 (dans ce dernier cas 1 trait tous les quarts d’heure)
  • Lignes externes : si le style-axe est utilisé, les lignes horaires externes aux arcs diurnes des solstices peuvent être :
    • Prolongées jusqu’au bord du cadran
    • Limitées à leur seule longueur utile
  • Lignes internes : sélecteur permettant de tracer ou pas les lignes horaires droites entre les arcs diurnes des solstices (le but est de les remplacer si besoin par les courbes de temps moyen).
  • Lignes en S : sélecteur permettant de tracer ou pas les courbes de temps moyen du solstice de décembre au solstice de juin (dans tous les cas cette courbe a une forme de S).
  • Lignes en Z : sélecteur permettant de tracer ou pas les courbes de temps moyen du solstice de juin au solstice de décembre (dans tous les cas cette courbe a une forme de Z).
  • Horizon : sélecteur permettant de tracer ou pas la ligne d’horizon.
  • Arcs des signes : sélecteur permettant de choisir la configuration des arcs des signes à tracer, par exemple l’équatoriale seule, tous les arcs des signes, etc.
  • Arc de 'Date' : sélecteur permettant de tracer ou pas un arc diurne supplémentaire correspondant à la date du champ suivant.
  • Date/Heure : champ permettant de définir un instant particulier éventuellement pour tracer l’arc diurne ou définir la position de l’ombre (les années doivent êtres comprises entre 1950 et 2099).
  • Ombre : choix de l’instant pour tracer l’ombre et si elle doit être représentée. Si Instant courant est sélectionné, c’est l’heure de l’ordinateur qui est prise en compte et la position de l’ombre est réactualisée toutes les minutes.
  • Indication, en heure légale, de l’instant utilisé pour représenter l’ombre.
  • Indication de la correction à apporter à la lecture de l’ombre sur les lignes horaires droites pour obtenir l’heure légale.
  • Réfraction : sélecteur permettant de prendre en compte ou pas la réfraction atmosphérique pour le tracé des courbes de temps moyen et des arcs diurnes.
  • Déplacement : sélecteur permettant de définir l’action du cliquer-déplacer de la souris (ou du glisser d’un doigt pour les écrans tactiles) sur le cadran : déplacement du tracé ou modification de l’instant utilisé pour la représentation de l’ombre.
  • Bouton permettant d’enregistrer la figure, telle qu’elle se présente, dans le fichier cadran.svg du répertoire Téléchargement.
  • Bouton permettant de tracer la figure seule, telle qu’elle se présente, dans un nouvel onglet du navigateur.
Yvon Massé - Site perso. : La gnomonique
Répondre