Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Quand on parle gnomonique, sinus et cosinus ne sont pas des gros mots.
Avatar du membre
Yvon_M
Administrateur du site
Messages : 97
Enregistré le : dim. 4 nov. 2018 01:54
Localisation : Pontoise (Île-de-France)
Contact :

Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Message : #169 Yvon_M
sam. 15 juin 2019 16:39

On attribue généralement l’utilisation des calculs pour tracer les cadrans solaires à Pierre Bobynet et à l’abbé Picard dans le courant du XVIIe siècle, quand l’usage des logarithmes a grandement facilité cette approche.

J’ai toutefois trouvé un traité en français de 1564, donc bien avant l’invention des logarithmes, qui décrit comment calculer les différentes parties d’un cadran multiface comprenant des plans inclinés et déclinants. Les calculs sont effectués uniquement à l’aide d’une table de sinus et de la règle de proportion (ou règle de 3). Sa lecture est particulièrement difficile car toutes les étapes sont littérales, donc sans utilisation de formule !

Pour ceux qui auront la curiosité de parcourir ce traité, sa numérisation se trouve ici :
https://books.google.fr/books?id=7BdaAA ... frontcover
la partie concernant les cadrans solaires est située dans le dernier quart de l’ouvrage :
https://books.google.fr/books?id=7BdaAAAAcAAJ&pg=PT112
et une gravure du cadran mutiface se trouve à la fin :
https://books.google.fr/books?id=7BdaAAAAcAAJ&pg=PT140

Bonne lecture.
Yvon Massé - Site perso. : La gnomonique