Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Quand on parle gnomonique, sinus et cosinus ne sont pas des gros mots.
Avatar du membre
Yvon_M
Administrateur du site
Messages : 177
Enregistré le : dim. 4 nov. 2018 01:54
Localisation : Pontoise (Île-de-France)
Contact :

Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Message : #169 Yvon_M
sam. 15 juin 2019 16:39

On attribue généralement l’utilisation des calculs pour tracer les cadrans solaires à Pierre Bobynet et à l’abbé Picard dans le courant du XVIIe siècle, quand l’usage des logarithmes a grandement facilité cette approche.

J’ai toutefois trouvé un traité en français de 1564, donc bien avant l’invention des logarithmes, qui décrit comment calculer les différentes parties d’un cadran multiface comprenant des plans inclinés et déclinants. Les calculs sont effectués uniquement à l’aide d’une table de sinus et de la règle de proportion (ou règle de 3). Sa lecture est particulièrement difficile car toutes les étapes sont littérales, donc sans utilisation de formule !

Pour ceux qui auront la curiosité de parcourir ce traité, sa numérisation se trouve ici :
https://books.google.fr/books?id=7BdaAA ... frontcover
la partie concernant les cadrans solaires est située dans le dernier quart de l’ouvrage :
https://books.google.fr/books?id=7BdaAAAAcAAJ&pg=PT112
et une gravure du cadran mutiface se trouve à la fin :
https://books.google.fr/books?id=7BdaAAAAcAAJ&pg=PT140

Bonne lecture.
Yvon Massé - Site perso. : La gnomonique

sebB
Messages : 30
Enregistré le : sam. 17 nov. 2018 19:54

Re: Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Message : #277 sebB
ven. 15 nov. 2019 15:26

bonjour à tous,

Est-il possible de lister les méthodes historiques dans leur ordre d'apparition permettant de tracer des cadrans inclinés et déclinants ?

Merci

Avatar du membre
Yvon_M
Administrateur du site
Messages : 177
Enregistré le : dim. 4 nov. 2018 01:54
Localisation : Pontoise (Île-de-France)
Contact :

Re: Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Message : #281 Yvon_M
lun. 18 nov. 2019 23:09

Bien sûr, mais ce serais un long travail car les gnomonistes ont de tous temps rivalisé d’astuces pour proposer des méthodes soit très académiques soit très pratiques.

Ont peut toutefois dégager quelques grandes lignes :
  • Jusqu’au XVIIe siecle se sont principalement des méthodes graphiques ou pratique avec utilisation d’instruments spécifiques tel que le sciathère (voir par exemple Sainte-Marie-Magdeleine ou Pardiès)
  • Durant le XVIIIe siècle les calculs sont introduit dans ces méthodes sans que les cadrans soient entièrement calculés (voir par exemple Bedos de Celles ou Rivard)
  • Au XIXe siècle émerge la notion de gnomonique analytique ou les courbes des cadrans sont décrites par des équations et peuvent ainsi être entièrement calculées (voir par exemple Mollet)
Yvon Massé - Site perso. : La gnomonique

sebB
Messages : 30
Enregistré le : sam. 17 nov. 2018 19:54

Re: Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Message : #282 sebB
mar. 19 nov. 2019 19:41

Merci pour ta réponse.

les grandes lignes et les références bibliographiques me suffisent. ;)

sebB

michel_S
Messages : 9
Enregistré le : mar. 25 juin 2019 14:25

Re: Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Message : #322 michel_S
mar. 17 déc. 2019 21:17

Bonjour à tous,
Dans la réponse du 18 novembre, Yvon fait référence à un instrument mystérieux : le sciathère. Ma curiosité m'a immédiatement poussé sur la toile où, surprise, il n'y a rien sinon que "Sparte est redevable à Anaximandre du sciathère posé sur le gnomon".
Le renvoi à Sainte-Marie-Magdeleine ou à Pardiès ne m'est d'aucun secours, ayant égaré leur "06".
Alors, si quelqu'un peut m'éclairer sur le sciathère, je pourrais le commander au Père Noël en toute connaissance.
Merci d'avance et bonnes fêtes.

Michel.

Avatar du membre
Yvon_M
Administrateur du site
Messages : 177
Enregistré le : dim. 4 nov. 2018 01:54
Localisation : Pontoise (Île-de-France)
Contact :

Re: Cadrans inclinés et déclinants par de simples calculs

Message : #326 Yvon_M
mer. 18 déc. 2019 23:01

Michel, j’ai trouvé le nom de cet instrument dans le livre de J. Parès, La Gnomonique de Desargues à Pardies, 1988, dont je recommande vivement la lecture. J. Parès fait mention du sciathère p. 29 et en reproduit pp. 156-157 deux gravures extraites de traités en latin du début du 17e siècle. On peut trouver une numérisation de ce livre ici :
https://drive.google.com/file/d/0Bx-F6q ... loQ3M/view
Yvon Massé - Site perso. : La gnomonique