Cadran solaire de Saint-Etienne

Les cadrans que vous avez tirés avec votre appareil photo, mais aussi ceux que vous traquez, que vous avez manqués ou que vous recherchez.
Henri_G
Messages : 44
Enregistré le : dim. 11 nov. 2018 19:39
Localisation : Saint-Etienne
Contact :

Cadran solaire de Saint-Etienne

Message : #28 Henri_G
mer. 14 nov. 2018 23:14

Voici un cadran dont nous sommes très fiers à Saint-Etienne.

Ce cadran a été conçu vers 1930 pour remplacer une méridienne située sur le dôme de l’Hôtel de Ville. La méridienne occupait un emplacement de 6m de haut sur plus de 2m de large (Il fallait pouvoir régler sa montre de loin). Pour occuper cet espace au mieux, son concepteur, le professeur Chomard de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne a en fait dessiné deux cadrans superposés, l’un en haut opérationnel pour l’hiver et le printemps, l’autre en bas pour l’automne et l’été. Les deux styles sont perpendiculaires à la table. L’ombre de l’extrémité du style donne l’heure de la montre au décalage administratif près de 1h l’hiver et de 2h l’été. Le professeur Chomard a en effet intégré dans ses calculs le décalage en longitude (-17 min environ) et l’équation du temps ... belle performance en 1930 !

Le dôme de l’Hôtel de Ville a été fragilisé par un incendie et a dû être détruit vers 1952. Les quatre dalles (600 kg chacune) qui formaient ce double cadran ont été stockées en périphérie de Saint-Etienne mais malheureusement détruites (au marteau-piqueur) par des ouvriers qui ne pouvaient les déplacer avec une brouette, pour construire la rocade autour de la ville.

L’association Cherche Midi 42 a convaincu la mairie de Saint-Etienne de restaurer ce cadran à partir des 120 morceaux qui ont été récupérés. La restauration a duré quelques années et depuis 2004 le cadran est maintenant installé, en centre ville, sur la face du clocher d’une église qui a la même orientation qu’avait le dôme de l’Hôtel de Ville.
Cadran_Chomard_Recadré.jpg
Cadran_Chomard_Recadré.jpg (240.73 Kio) Vu 2459 fois

Avatar du membre
Yvon_M
Administrateur du site
Messages : 177
Enregistré le : dim. 4 nov. 2018 01:54
Localisation : Pontoise (Île-de-France)
Contact :

Re: Cadran solaire de Saint-Etienne

Message : #33 Yvon_M
sam. 17 nov. 2018 19:21

Merci Henri de nous faire partager ce cadran qui mérite d’être connu à plus d’un titre : l’originalité de sa réalisation, son poids et la prouesse de sa restauration. Votre homonyme, Paul Gagnaire, a aussi proposé un petit historique de ce cadran qui se trouve ici :
http://www.ens-lyon.fr/RELIE/Cadrans/Promenades/Chomard/Chomard.htm
Des planches et documents d'époque sont rassemblées ici :
http://www.ens-lyon.fr/RELIE/Cadrans/Promenades/Chomard/Album/index.htm
(ces pages font partie du site Cadrans solaires de l’ENS / IUFM de Lyon, site qui est à recommander)

De mon côté, je connaissais le nom de Chomard par un article très détaillé sur les cadrans analemmatiques qui est paru dans l’Astronomie d’octobre 1906 p. 433 et je me demandais si l’auteur de ce cadran était bien la même personne ?
Yvon Massé - Site perso. : La gnomonique

Henri_G
Messages : 44
Enregistré le : dim. 11 nov. 2018 19:39
Localisation : Saint-Etienne
Contact :

Re: Cadran solaire de Saint-Etienne

Message : #34 Henri_G
sam. 17 nov. 2018 20:55

Merci pour votre réponse qui apporte quelques précisions supplémentaires sur ce cadran (Félicitations, votre bibliothèque numérique et papier me semble bien fournie).

J'ai placé sur le site ci-dessous l'histoire du cadran rédigée par le président fondateur de l'association Cherche Midi 42, Philippe Forissier. C'est lui qui a mené à bien la restauration du cadran :

http://www.pearltrees.com/hengag/cadran ... m240292554

Quand nous expliquons aux stéphanois le fonctionnement de ce cadran, nous n'hésitons pas à dire qu'il est unique en France sur un bâtiment public. Avons-nous raison ?

L'auteur de l'article de l'Astronomie d'octobre 1906 est bien le même Louis Chomard, professeur à l'Ecole des Mines, qui a conçu le cadran de l'Hôtel de Ville. Je ne connaissais pas cet article. Je me suis empressé de le télécharger. Merci.